Résidence d’artiste au lycée de la Montagne à Valdeblore

Février 2021 • par Conservatoire du Patrimoine

AnimationsAnimations Jeune public

Les lycéens se sont mis à l’œuvre

Le début de cette année 2020 a été marqué par les premiers ateliers d’une nouvelle résidence d’artiste organisée avec le lycée de la Montagne à Valdeblore (06) et l’artiste plasticien Daniel Van de Velde, animateur du Conservatoire depuis plus de 10 ans. C’est une première dans l’histoire de notre association.

Qu’est-ce que c’est qu’une résidence d’artiste ? Cela consiste à accueillir un artiste dans un établissement scolaire, de façon continue ou pas, l’invitant à concevoir et réaliser son œuvre au sein de l’établissement. Une initiative qui permet aux jeunes de découvrir un monde auquel ils ne se seraient pas spontanément intéressés,de découvrir des processus créatifs, et d’assister à la naissance d’un spectacle, d’une œuvre… Et pour l’artiste,c’est l’occasion de se confronter à un public inhabituel et qu’il faut convaincre.

Les objectifs sont multiples :

– Comprendre et participer aux différentes phases du processus de création ;
– Permettre d’appréhender la création contemporaine ;
– Construire un jugement esthétique et développer l’esprit critique du public scolaire ;
– Contribuer à réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture.

Dans notre cas, la résidence est étalée sur 3 mois et Daniel Van de Velde s’engage à créer une œuvre avec les élèves de la classe de Bac Pro Forêt. L’œuvre sera installée dans le lycée pour une durée de deux ans et pourra circuler ensuite dans des expositions itinérantes organisées par l’artiste avec l’estampille « Lycée de la Montagne ». Daniel tient à ce que les élèves « participent à toutes les phases du projet, qu’ils ne soient pas simplement les ouvriers ou les spectateurs de l’œuvre ». L’œuvre d’art en question est un tronc segmenté et vidé qui fera en tout 24 mètres de long. Les lycéens ont choisi le tronc, qui a été débité en morceaux par eux-mêmes. Ensuite, ils ont commencé à le creuser, en laissant seulement les 17 derniers cernes de croissance extérieurs, comme leur moyenne d’âge. La suite dans la prochaine lettre d’informations.

Lire la suite ici

Autres suggestions

Le premier coup de tronçonneuse. @Lyceé de Valdeblore

Résidence d'artiste au lycée de la Montagne à Valdeblore (suite)

Février 2021 • par Conservatoire du Patrimoine

Projets du Conseil Général

Juillet 2012 • par Conservatoire du Patrimoine

1218-haiku-champignon-grand

Pluie

Décembre 2018 • par Claudine MANHES, membre du Conservatoire