Musée

Horaires

Entrée libre

  • Avril à octobre
    Du lundi au samedi : 9h-13h / 14h-17h
  • Novembre à mars
    Du lundi au vendredi : 9h-13h / 14h-17h

Les expositions

Les activités saisonnières dans les Maures

Élevage De Vers À Soie

Chaque année au printemps, lorsque les mûriers commencent à bourgeonner, nous mettons les oeufs de vers à soie à incuber. Environ 15 jours plus tard, des centaines de minuscules vers éclosent. C'est le début de notre élevage, installé au coeur de l'exposition, qui présente des outils, machines ou vidéos sur le mode de vie de ce bombyx et sur l'histoire et les étapes de cette activité traditionnelle : la sériciculture.

Télécharger les supports

Écorce

L'écorce mâle ou femelle du chêne-liège, la hache de leveur de liège qu'aucune machine n'a encore réussi à supplanter, les ruches traditionnelles...

Voici quelques-uns des thèmes qui sont abordés dans cette présentation. Vous pourrez aussi découvrir les techniques employées pour fabriquer toutes sortes de bouchons : bondes, topettes, agglomérés, champagne, etc., ainsi que bien d'autres objets de notre quotidien.

Télécharger les supports

Marrons Et Châtaigniers

Dans notre région, le châtaignier est typique du massif des Maures. Les forêts qu'il peuple sont en réalité des vergers plantés ou greffés par l'homme. Rien de sauvage dans tout cela ! Son bois a bien sûr été utilisé pour confectionner des paniers, piquets, meubles, etc. Mais c'est surtout son fruit, appelé parfois "marron", qu'on a favorisé et transformé.

Télécharger les supports

Le site archéologique du Fort-Freinet

Le Fort-Freinet est un village fortifié médiéval (castrum) qui occupe une surface d'environ 4000 m², perché à 450 m d'altitude sur un piton rocheux à l'ouest du village de La Garde-Freinet. Parfaitement défendu, il est ceinturé par un large fossé et par les falaises naturelles. Le seul accès connu se faisait par un sentier étroit, aménagé de marches taillées dans la roche. Sa position en fait un très bon poste d'observation.

L'exposition fait le point sur l'histoire et l'aménagement de cet ancien village fortifié du XIIe au XVIe siècle, ainsi que sur le sujet des Sarrasins, dont la tradition avait fait du site leur repaire provençal. Céramiques et autres objets usuels retrouvés au cours des fouilles archéologiques sont exposés. Une maquette du Fort-Freinet permet d'appréhender l'organisation du site..

Le conservatoire du patrimoine du Freinet

Un peu d'histoire
patrimoine-naturel-massif-maures-var

Chapelle Saint-Jean

L’édifice, qu’on appelle aujourd’hui la chapelle Saint-Jean et qui abrite trois organismes (l’Office de Tourisme, les Amis de la chapelle Saint-Jean et le Conservatoire du Patrimoine), est constitué de deux chapelles distinctes qui ont fusionné, auxquelles furent ajoutés plusieurs corps de bâtiments après la Révolution.

Chapelle Saint-Jean, Saint-Antoine et Saint-Crépin

Elle fut fondée peu avant 1622 par Antoine Courchet, gros propriétaire exploitant. Elle ne fut achevée qu’au début de 1628, au moment de la nomination des recteurs (gestionnaires) de la « luminaire » (fondation). Le fondateur avait dédié l’édifice à saint Jean l’évangéliste, à saint Antoine abbé, dont il portait le nom, et à saint Crépin, patron des tanneurs et ouvriers du cuir, un artisanat pratiqué à la Garde-Freinet.

patrimoine-naturel-massif-maures-var

Chapelle Saint-Jean

L’édifice, qu’on appelle aujourd’hui la chapelle Saint-Jean et qui abrite trois organismes (l’Office de Tourisme, les Amis de la chapelle Saint-Jean et le Conservatoire du Patrimoine), est constitué de deux chapelles distinctes qui ont fusionné, auxquelles furent ajoutés plusieurs corps de bâtiments après la Révolution.

Chapelle Saint-Jean, Saint-Antoine et Saint-Crépin

Elle fut fondée peu avant 1622 par Antoine Courchet, gros propriétaire exploitant. Elle ne fut achevée qu’au début de 1628, au moment de la nomination des recteurs (gestionnaires) de la « luminaire » (fondation). Le fondateur avait dédié l’édifice à saint Jean l’évangéliste, à saint Antoine abbé, dont il portait le nom, et à saint Crépin, patron des tanneurs et ouvriers du cuir, un artisanat pratiqué à la Garde-Freinet.