La guêpe et l’abeille

Juillet 2021 • par Patrick FANCHON

La photo du moisFaune

abeille-guepe-patrickfanchon
Patrick FANCHON
L’abeille, sur la gauche, sort sa langue pour se nourrir. La guêpe, sur la droite, bien reconnaissable à sa taille étroite et ses couleurs vives.

Elles se ressemblent, c’est vrai. Elles ont beaucoup de différences, c’est vrai aussi.

Commençons par les affinités.

Guêpes et abeilles font partie de la même famille, ou mieux, du même ordre : les hyménoptères. Dans ce classement, on retrouve également les fourmis et les frelons. Les deux cousines ont un rôle important : les guêpes, prédatrices, ont une influence dans la régulation naturelle des populations d’insectes à reproduction rapide, en s’attaquant notamment aux chenilles et aux mouches. Quant aux abeilles, ce sont des pollinisatrices très efficaces.

Poursuivons avec les différences.

À droite de la photo, la guêpe. Son corps est lisse de couleur jaune vif et noir. Elle possède une sorte de « séparation » entre son thorax et son abdomen, d’où l’expression, une taille de guêpe. Omnivore, la guêpe a des mandibules de type mâchoire qui lui permettent de « découper » ses aliments. Par exemple, il est très fréquent, lors d’un pique-nique, de voir une guêpe se poser sur votre sandwich, découper des morceaux de jambon et s’envoler avec, vous laissant bouche bée d’ailleurs.
À gauche, l’abeille. Son corps est poilu, plutôt de couleurs jaune et brune. L’abeille a des mandibules, ainsi qu’une longue langue lui permettant de puiser le nectar des fleurs. Elle se nourrit principalement de miel et pollen.

Saviez-vous que nombre d’insectes miment la guêpe ?

Autres suggestions

becasse

Les noms de lieux liés à la faune (suite)

Août 2011 • par Elisabeth SAUZE, archiviste paléographe

haiku-toile

Toile d'araignée

Février 2017 • par Claudine MANHES, membre du Conservatoire

 Sortie à Porquerolles

Mai 2010 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire