Une première récolte au rucher de Blay

Juin 2022 • par Laurent BOUDINOT

Sites patrimoniauxRucher de Blay

Un événement exceptionnel

Après l’habituelle pesée mensuelle des bruscs et l’observation de leur état sanitaire, mardi 24 mai, nous avons effectué une récolte partielle dans l’une de ces ruches traditionnelles en liège. Nous attendions cette opportunité depuis plusieurs années, sans pouvoir y arriver, faute de ruches suffisamment fortes ou du fait de mortalités trop fréquentes.

Le brusc sélectionné présentait des signes propices à un prélèvement : une ruche d’une grande vitalité, populeuse, qui se préparait, début mai, à essaimer (poids de la ruche le 24 mai : 23,2 kg ; environ 5 kg vide). Ainsi, nous pouvons espérer que ce « rognage », dont parle les textes d’Ancien Régime (cf. L’apiculture à La Garde-Freinet et dans le massif des Maures de la fin du XVIe siècle au milieu du XVIIIe siècle, dans Revue du Freinet-Pays des Maures n°9, 2010/11 p.70 à 72.) ne conduira pas la ruche à sa perte, malgré cette forte amputation.

La vidéo ci-dessous est très explicite. Le travail s’est déroulé vite et sans trop de coulures (de miel). Nous avons commencé par soulever le « chapeau » de la ruche maintenu fermé par quelques chevilles de bruyères très usées (nous l’avions d’ailleurs renforcé avec des clous). En le retirant, inévitablement, les gaufres de cire qui y sont fixées ont été arrachées.

L’outil et la récolte

Cératome artisanal du XXe siècle.
Conservatoire
Cératome artisanal XXe siècle

Utilisant un outil de fabrication artisanale se rapprochant du cératome, composé d’une longue tige métallique de 50 cm, aux extrémités de laquelle une lame coupante est fixée, d’un côté dans l’axe de la tige ; et de l’autre, à la perpendiculaire, les rayons de cire ont d’abord été désolidarisés de la paroi interne de la ruche. Avec l’autre extrémité de l’outil, chaque rayon a ensuite été coupé à la profondeur du croisillon qui divise la ruche en trois parties égales. Ainsi, le couvain a été épargné par la ponction.

En total, 6,5 kg de rayons de cire et de miel sombre et parfumé ont été récoltés. Nous connaitrons bientôt la proportion de chacune des matières, sachant que, sous l’Ancien Régime, la valeur de la cire était bien supérieure à celle du miel, pour son usage dans la pharmacopée et le luminaire.

La récolte
Conservatoire
La récolte.

Autres suggestions

0616-inspection-rucher

Visite d'inspection au rucher de Blay - 13/06/2017 (partie 2)

Juillet 2017 • par Laurent BOUDINOT

Fabrication de ruches en liège

Décembre 2011 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire

Des animations tout public pour les journées du patrimoine fil conducteur : les premiers habitants du massif des Maures

Septembre 2011 • par Conservatoire du Patrimoine