Un nouveau bac de fouilles pour les ateliers jeune public

Avril 2018 • par Conservatoire du Patrimoine

Chantiers bénévoleChantier

Après trois ans de bon service, le bac à fouilles archéologiques, situé à côté du stade Maurel, avait besoin d’être restauré. Il a permis d’initier plus de 500 enfants à l’archéologie.

Au cours de ce chantier fictif, chaque enfant a manié la truelle, la balayette et le pinceau pour dégager les vestiges. Chacun a ainsi découvert la technique de fouille, en identifiant le matériel à l’aide de photos et de croquis. En fin de séance, les enfants formulent ensemble des hypothèses sur leur(s) fonction(s).

Le passage des enfants et la pluie ont fait que les planches en bois qui délimitaient la zone à fouiller avaient cassé ou s’étaient affaissés. Nous avons opté pour reconstruire les bords du bac en béton, pour pérenniser la structure.

Le 9 avril 2018, nous avons vidé le bac, enlevé les planches cassées et élargi la tranchée pour permettre aux ouvriers de couler du béton sur les côtés. Un grand merci à l’entreprise de Grégoire Sanchez qui a réalisé les travaux gracieusement.
Le 30 avril 2018 dernier, les travaux ont été finalisés en remettant en place la mise en scène : pierres, fragments de céramique, charbon, sable, avant de reboucher l’ensemble avec du sable et de la terre.

Le jeudi 3 mai 2018, le tout nouveau bac a été inauguré par un groupe d’enfants du centre de loisirs de La Garde-Freinet qui ont suivi l’activité « À la découverte du patrimoine archéologique ».

0518-bac-a-fouilles-cllgf
E. PORTEJOIE.
Les enfants du centre de loisirs de La Garde-Freinet. détails de la mise en scène des vestiges.

Autres suggestions

1218_chantier_moulin_petit

Association des Amis du Moulin de l'Adrech Chantier bénévole

Décembre 2018 • par Conservatoire du Patrimoine

Les bénévoles de l'AMAP des Maures en pleine initiation aux fouilles archéologiques

Réaménagement du bac de fouilles pour les animations jeune public

Avril 2016 • par Conservatoire du Patrimoine

sitealthea

Althea Provence, pour ceux qui s'intéressent aux plantes médicinales et souhaitent passer à la pratique

Août 2016 • par Conservatoire du Patrimoine