Naissance de l’association des Amis du moulin à vent de l’Adrech

Mars 2017 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire

Sites patrimoniauxMoulin de l'Adrech

Jeudi 23 février 2017, une assemblée générale constitutive a été initiée par la commune de La Garde-Freinet pour la création d’une association ayant pour objet :
– d’accompagner et soutenir la restauration et la mise en valeur du moulin à vent de l’Adrech ;
– de faire du moulin un lieu de rencontres et d’échanges culturels ;
– de permettre à chaque personne le souhaitant de participer à une action collective, utile à la collectivité et qui constitue un lieu d’apprentissage, d’expression et de reconnaissance pour les individus.

Les activités de l’association seront les suivantes :
– Préparation, définition et suivi du projet de restauration ;
– Recherches historiques ;
– Recherche de partenariats et financements pour sa réalisation ;
– Organisation et encadrements de chantiers ;
– Animation du moulin (accueil du public, médiation culturelle, animations pédagogiques, visites guidées, etc.) ;
– et toute activité répondant à l’objet de l’association.

Les membres du conseil d’administration ont été élus. Ils se réuniront prochainement avec les membres désignés par la commune pour élire un bureau et lancer les premières actions. Tous les gens intéressés par ce projet sont invités à rejoindre l’association.

D’ores et déjà, pour découvrir le site et parler des différents projets, une visite du moulin est programmée le samedi 18 mars 2017 à 10h00. Rendez-vous au parking du stade (au carrefour de la D558 et D75). Elle est gratuite et ouverte à tous.

Toutes les actualités de l’association AAMA sur facebook.

Autres suggestions

À la pioche et à la pelle à l'intérieur du moulin. © G. MICHEL

Le moulin de l'Adrech : journée de travail

Novembre 2017 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire

0917-scout-2

Des pionniers-caravelles au service du patrimoine gardois - Été 2017

Août 2017 • par Laurent BOUDINOT

0519-haiku-La-Garde-Freinet-petite

Mer de nuages

Avril 2019 • par Claudine MANHES, membre du Conservatoire