Quelques expressions provençales – Les surnoms des métiers

Publié le jeudi 25 août 2022

par Paul de La Gàrdi

Retour à toutes les actualités

—————-

Nous vous proposons un deuxième article écrit par Paul PREIRE sur les surnoms des métiers, le plus souvent péjoratifs. Vous trouverez ici le premier. Bonne lecture !

—————-

Bedeau, le sacristain

Lou branlo-campano = sonneur de cloches.

Cantonnier

Lou pico-sòu = Qui tape le sol ou lou sègo-ribo = qui désherbe les talus.

Charlatan

Lou chico-estrasso.

Chiffonnier

Un estrassié, estrasso = chiffon.

Colporteur

Lou marchandoun barroulaire = marchand ambulant.

Cordonnier

Lou pegot1. Lou suço-clavèu = qui suce les clous : les cordonniers mettaient les clous dans la bouche. Lou groulié.

1. Vient de pego, colle ou résine.

Chiffonnier

Un estrassié, estrasso = chiffon.

Escroc

Un suço-bourso, un troumpo-couioun, un pito-sòu. (Je pense, inutile de traduire !)

Etameur

L’estama ou estamaire.

Facteur

Lou pedoun = Qui faisait ses tournées à pieds2.

2. Jusqu’au milieu du XXe siècle, il faisait des parcours de 30 km en moyenne à pieds chaque jour.

Fossoyeur

L’aclapo-mouart, l’aclapaire = qui fait disparaître les morts sous terre.

Maçon

Uno miejo tiblo = Une demie-truelle. Ouvrier à demi formé ou ouvrier médiocre.

Médecin

Lou médicastre, mège dei cabro = médecin des chèvres. Gounflo-boufigo = Qui gonfle les vessies.

Ouvrier agricole

Un pico-mouto (péjoratif) = qui casse les mottes de terre. S’adresse à l’ouvrier paysan journalier sans qualification.

Ouvriers divers

Pour des ouvriers peu soigneux, non précautionneux, casseur : Un pico e bacello – un chancroun – un destrùci – un chaplaire – un magagnoun.

Pharmacien

L’apouticaire.

Prostituée

Radasso3, tité de tubanèu4.

3. Radasso a pour radical rade, prostituées qui exerçaient dans les ports militaires et marchands. Un divan se dit un radassier.
4. Femmes de bars malfamés.

Rebouteux

L’adoubaire = Le réparateur.

Voleur

Lou raubaire, l’escanaire = Escaner signifie dans les Maures, voler, mais avec une nuance d’indulgence. Ailleurs ces mêmes actes sont considérés comme étant graves.

Retour à toutes les actualités