Passer ses vacances dans un chantier patrimoine

Publié le vendredi 01 octobre 2021

Par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire du Patrimoine

1021-26-chantier-rempart-2021conservatoiredupatrimoine-1
Conservatoire du Patrimoine
Le groupe de bénévoles et les encadrants le premier jour de chantier.
1021-19-chantier-rempart-2021-le-groupe-a-la-fin-des-travauxconservatoiredufreinet-1
Conservatoire du Patrimoine
Le groupe et l’œuvre terminé le dernier jour.

Pour la 4e année, une dizaine de bénévoles originaires de toute la France et de l’étranger, ont fait le choix de donner 15 jours de leur temps pour venir travailler à la préservation du patrimoine gardois, au verger conservatoire de figuiers de Miremer.

Même si le site offre un cadre exceptionnel et charme tous ceux qui s’y rendent, le travail accompli durant ce chantier n’a pas été moins intense, nécessitant un fort engagement de la part de ces courageux volontaires.

Le premier jour a été consacré à ce qui est devenu le traditionnel « dé-salsepareillage » des murs existants. Le deuxième jour, dans la perspective de l’irrigation des arbres (dont nous reparlerons prochainement), des cuvettes plus ou moins grandes ont été façonnées autour des 150 figuiers du verger.

Le reste du chantier s’est focalisé entièrement sur la restauration d’un mur de soutènement situé à proximité du rempart oriental de l’ancien castrum. Pour celui qui n’a jamais manipulé la pierre, l’exercice n’est pas simple. Il faut du temps pour appréhender la technique de construction en pierre sèche ; de plus, le corps est soumis à des gestes qu’il n’a pas l’habitude de réaliser ; et enfin, la manipulation de blocs parfois très lourds reste une réalité de la pratique qu’il faut surmonter. Malgré toutes ces difficultés, au terme de la session, nous avons tous pu nous réjouir de voir érigé un nouveau mur de 23 m de long sur 1,50 m de haut, qui accueillera prochainement de nouvelles variétés de figuiers.

Pour préserver la santé et l’énergie de nos valeureux volontaires, le chantier a été ponctué de balades, de sorties culturelles, d’animations, mais aussi de séances de baignades indispensables pour une bonne récupération.

Les bénévoles 2021 n’ont pas démérité ! Le Conservatoire du Patrimoine les remercie vivement pour le travail accompli et leur convivialité durant tout leur séjour !

Ce chantier a été réalisé grâce à de nombreux acteurs que nous remercions également :
– D’abord l’équipe d’encadrement du chantier : Solange Mariotti, Laura Mirante, Alain Bouvard et Jean Chatain, ainsi que Nicole Ducongé et Catherine Cheyrouse ;
– L’Union Rempart qui nous a permis de promouvoir notre chantier en France et à l’étranger.
– La Corac, qui anime et accompagne toutes les structures dans la région pour la préparation de leurs chantiers auprès des financeurs qui soutiennent nos actions.
– La DRAC, La DRJSCS, la commune de La Garde-Freinet et le village vacances Cap Sud qui nous a hébergés gracieusement.