Quoi de neuf au rucher de Blay ?

Juin 2021 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire

Sites patrimoniauxRucher de Blay

Pas de printemps pour Blay ?

L’hiver n’a pas été favorable à l’apier expérimental de Blay. En effet, 3 nouvelles colonies ont péri, malgré traitements et nourrissages réguliers ; il n’échappe donc pas aux problèmes de mortalité qui touche l’apiculture contemporaine. Bien qu’ayant perdu leur population, nous avons relevé la quantité de cire produite, matière première autrefois bien plus rentable, et préférée au miel, surtout celui qui était produit dans les Maures.

0621-visite-rucher-blay-la-garde-freinet-mai-2021
Conservatoire du Patrimoine
0621-visite-rucher-blay-2-la-garde-freinet-mai-2021
Conservatoire du Patrimoine

Il ne reste plus qu’un seul brusc qui, contrairement aux autres, a su pleinement profiter de ce printemps pourtant si erratique, en fabriquant des gaufres de cire, jusqu’au fond de la ruche en liège (voir la vidéo ci-dessous).
Nous allons réaliser une ultime tentative, en installant 5 nouveaux essaims, que nous transporterons au début de l’été, avec l’espoir que nous pourrons prélever l’année prochaine quelques brèches de miel bien garnies.

Autres suggestions

L'actualité du rucher de Blay

Avril 2014 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire

070819-apier-toile-petite

3 nouveaux essaims à l'apier de Blay

Juin 2019 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire

Etourneau

L'Etourneau sansonnet

Novembre 2011 • par Denis HUIN, naturaliste, ornithologue