Le chantier de Miremer, une aventure patrimoniale et humaine

Septembre 2019 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire

Sites patrimoniauxConservatoire de figuiers de Miremer

Le dernier samedi de septembre 2019, dans une ambiance de nettoyage et de rangement aux allures de fin de vacances, les bénévoles du Conservatoire ont ramené à la gare des Arcs les volontaires du chantier de Miremer. Et on peut dire qu’ils l’ont été durant ces deux semaines à La Garde-Freinet, en donnant de leur temps pour préserver et valoriser le Conservatoire de figuiers situé sur les versants de la colline de N.-D. de Miremer.

Pour la deuxième année, nous avons organisé une nouvelle session de chantier international. Ils étaient près d’une vingtaine, âgés de 17 à 74 ans, originaires de toute la France, de Russie, du Maroc et d’Argentine. Ils ont débroussaillé, gratté, pioché, transporté de la terre et déplacé des tonnes de pierres tout au long du séjour.

Cette année, trois secteurs ont été privilégiés : deux murs effondrés au sud et à l’ouest ont été remontés et une nouvelle terrasse a été créée à l’est, avec l’objectif de mettre en valeur l’ancien rempart, en le débarrassant des amas de terre et de pierres qui le masquaient en partie.
Parallèlement à ces travaux, nous avons proposé cette année deux nouvelles activités :
un atelier  » ferronnerie «  qui initie à la soudure pour remplacer les anciens portails d’accès en bois au verger par des portails en fer, parfaitement intégrés au paysage ;
un atelier  » pépinière « , qui a permis de reformer une partie des cuvettes autour des figuiers et de réaliser quelques boutures à partir des drageons inutiles.

Mais l’objectif d’un tel chantier va au-delà de la restauration du patrimoine, ce sont aussi des moments d’échange, de partage et l’occasion de découvrir une région. Ainsi, les soirées et les journées de repos ont été mises à profit pour réaliser de nombreuses visites (Saint-Tropez, domaine du Rayol, etc.), des balades au bord de mer accompagnées de baignades, des ateliers sur la vannerie et sur le cuir ou encore de joyeuses parties de pétanque.

Les bénévoles semblent avoir apprécié les journées de travail à Miremer autant que les moments de détente. Nous ne pouvons être que très reconnaissants de leur engagement, de leur enthousiasme et de leur bonne humeur ! Un grand merci à chacun d’entre eux !

Ce chantier a été réalisé grâce à de nombreux acteurs que nous remercions également :
– D’abord l’équipe d’encadrement du chantier : Catherine Cheyrouse, Laura Mirante, Alain Bouvard et Jean Chatain ; les animateurs d’un jour comme Claudine Manhes, Bernard Romagnan et Cyril Sormani
– L’Union Rempart qui nous a permis de promouvoir notre chantier en France et à l’Étranger.
– La Corac, qui anime et accompagne toutes les structures dans la région pour la préparation de leurs chantiers auprès des financeurs qui soutiennent nos actions.
– La DRAC, la Région Provence, La DRJSCS, la commune de La Garde-Freinet et le VVF qui nous a hébergés gracieusement.

Pour vous (re)plonger dans l’ambiance du chantier, nous vous proposons cette belle vidéo réalisée par Brigitte e Patrick, que nous remercions. Bonne vision !

Autres suggestions

Un talus de pierres pour renforcer le lacet.

Chantier d'été au bénéfice du patrimoine gardois

Juillet 2021 • par Laurent BOUDINOT

Petit déjeuner sous le soleil avant la plantation.

Journée de plantation à Miremer

Novembre 2018 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire

asphodele

l'Asphodèle Asphodelus sp

Mai 2010 • par Denis HUIN, naturaliste, ornithologue