Des nouvelles du rucher de Blay

Juin 2017 • par Laurent BOUDINOT, directeur du Conservatoire

Sites patrimoniauxRucher de Blay

070817-le-rucher-de-blay

Comme pour la plupart des ruchers, celui de Blay n’a pas échappé à la terrible année 2016 qui a frappé l’apiculture. Sur 5 des 6 ruches-troncs en liège (bruscs) que nous avions encore l’année dernière, 4 ont péri entre septembre 2016 et février 2017. Il est vrai aussi que nous avons décidé de traiter et de nourrir les colonies le moins possible, pour tenter d’être le plus proche d’un modèle traditionnel d’élevage.

070817-rucher-de-blay
Conservatoire
Les bruscs ont été mis dans des grands sacs en toile de jute pour leur transport jusqu’au rucher.

Pour ne pas laisser qu’un seul brusc, dimanche 11 juin 2017, vers 23h00, nous avons transporté 2 bruscs supplémentaires dans des sacs en toile de jute jusqu’au rucher de Blay, comme en 2015 (voir article et vidéo ). Les colonies sont issues d’essaims naturels récupérés au mois d’avril par l’apiculteur qui assure le suivi annuel du rucher, Dimitri Chatelle, avec lequel nous allons continuer nos visites régulières pour peser chaque ruche et évaluer la vitalité et l’état sanitaire des essaims.

Nous espérons pouvoir augmenter le cheptel l’an prochain, afin d’avoir un échantillon plus significatif. En attendant, l’apier de Blay continue d’être peuplé. Vous pouvez aller vous y promener, il est situé à environ 30 minutes au nord du village (voir sur carte).

Autres suggestions

Visite du rucher de Blay - 17/11/15 - Ruche 6

Juillet 2015 • par Laurent BOUDINOT

0616-inspection-rucher

Visite d'inspection au rucher de Blay - 13/06/2017 (partie 1)

Juillet 2017 • par Laurent BOUDINOT

loulounovo

Hommage à Loulou, le dernier maréchal-ferrant de La Garde-Freinet

Août 2021 • par René ROUX