Chronique de la nature de l’après-feu

Publié le vendredi 01 octobre 2021

Une photo par mois, pendant un an (ou plus)

En août, le feu est passé très vite sur les lieux que nous avons l’habitude de parcourir. Il faut dire que nous aussi, pris par le rythme des habitudes, on les traversait souvent en vitesse, sans forcément prendre le temps d’observer ce qui nous entourait.

La nature, en revanche, va prendre son temps. À son rythme, elle se reconstruira. Alors, pour observer ce travail lent de régénération, nous allons nous arrêter tous les mois, aux mêmes endroits, pour les prendre en photo. Nous allons prendre le temps de les observer.

L’idée est de construire des observatoires photographiques pour mieux suivre l’évolution de ces lieux pendant un an, ou plus s’il le faut. On vous laisse les premières photos ci-dessous. Elles ont été prises environ un mois après le passage des flammes.

1021-1-chronique-incendie-fort-freinetconservatoire-du-patrimoine
Conservatoire du Patrimoine
Septembre 2021 – Les collines en face du Fort-Freinet.

1021-2-chronique-incendie-d75conservatoire-du-patrimoine
Conservatoire du Patrimoine
Septembre 2021 – Le long de la D75, entre Les Mayons et La Garde-Freinet.
1021-3-chronique-incendie-routed558conservatoire-du-patrimoine
Conservatoire du Patrimoine
Septembre 2021 – Piste de la Tuilière, sur la route D588, entre Le Cannet-des-Maures et La Garde-Freinet.
1021-4-chronique-incendie-le-long-de-la-d558lauramirante
Conservatoire du Patrimoine
Septembre 2021 – Sur la route D588, entre Le Cannet-des-Maures et La Garde-Freinet.
1021-5-chronique-incendie-route-d75-la-parguierelaura-3
Conservatoire du Patrimoine
Septembre 2021 – Le long de la D75, entre Les Mayons et La Garde-Freinet.