Lettre d'infos
décembre 2014

 

Que s'est-il passé en novembre ?

Plantation de figuiers à Miremer

Six ans après les dernières plantations au verger conservatoire de figuiers de Miremer, certains arbres n’ayant pas fait racines et quelques autres déjà matures ayant péri récemment attendaient d’être réinstallés. Courant novembre les jeunes Dylan, Jordan et Alex de l’IME de Sylvabelle de La Croix-Valmer ont ainsi planté 10 arbres de la collection variétale.

Pour mémoire, entre 2005 et 2008, 138 figuiers provenant du Conservatoire botanique de Porquerolles ont été répartis sur les bancaou de Miremer, réunissant 46 variétés différentes, dans le but de redonner une nouvelle vie à ces jardins en terrasses.

Les figuiers nous ont été fournis par un des spécialistes en la matière : la pépinière Baud à Vaison-la-Romaine.


Les jeunes de l'IME de Sylvabelle
préparent les plantations
 
Vue sur le golfe de Saint-Tropez depuis les bancaou de Miremer


La citerne en eau

Cela fera bientôt un an que le groupe de bénévoles de l’association ARP, autour d’Alain Bouvard, assure la gestion globale du site.

Parmi les dernières actions réalisées, un petit panneau a été placé devant chaque figuier pour en indiquer la variété ;
la citerne restaurée cet été (
voir lettre de juillet-août 2014) a été mise en eau.

Toute personne souhaitant apporter son aide et sa bonne humeur au groupe est la bienvenue ! Vous pouvez pour cela contacter Alain BOUVARD (l.arp@hotmail.fr)

. Texte et illustrations : Laurent BOUDINOT


Castanéiculture

La  filière castanéicole face au cynips

Le cynips (dryocosmus kuriphilus) est considéré comme étant le principal ravageur au niveau mondial pour le châtaignier.

Originaire d’Asie, cet insecte est invisible à l’œil nu. Identifié depuis 2010 dans le massif des Maures, à La Garde-Freinet, il s’est répandu rapidement dans la France entière depuis ces 3 dernières années.

On repère sa présence en constatant au printemps le développement de galles (boursouflures vertes ou rouges) sur les feuilles et rameaux de châtaigniers. Le cynips pond dans les bourgeons. En grandissant les larves provoquent les galles, ce qui entraine le dessèchement des rameaux et une baisse considérable de la fructification. Le cynips est la cause d’une baisse de 80 % à 100 % de la récolte de châtaignes. S’il n’entraine pas forcément la mort de l’arbre, le cynips contribue à sa perte de vigueur.

Galle de chêne sur châtaignier
 


Galles de chêne

Lutter contre le cynips…

Il n’existe pas de lutte chimique contre le cynips. Seule la lutte biologique, par l’introduction d’un parasitoïde du nom de Torymus (insecte qui va se nourrir des larves du cynips) est efficace.

En partenariat avec l’INRA de Sophia Antipolis, la lutte biologique est suivie de très près. Les collectes de galles sèches ont permis de constater que l’acclimatation du torymus dans le Var est très satisfaisante (taux de développement, taux de couverture géographique) sur des parcelles à infestations variables. En 2013 une chute évidente des taux d’infestation a été remarquée sur certaines parcelles où le torymus est présent. Enfin, la vigueur de l’arbre joue probablement un rôle sur sa résistance au cynips. Il est donc important de veiller à entretenir sa châtaigneraie !

Vigilance et prudence de rigueur 

Malgré ces informations plutôt optimistes, les taux d’infestation continuent à progresser dans certains secteurs. Il faut donc du temps pour qu’un équilibre naturel se fasse entre les deux insectes (environ 8 ans), de manière à ne plus causer de tort à la production de châtaignes.

À retenir :

Il ne faut pas brûler les branches touchées par le cynips car le torymus prend la place du cynips et passe l’hiver dans la galle pour n’en sortir qu’au printemps. Il faut donc attendre l’hiver suivant pour brûler. Ainsi le torymus peut accomplir son cycle et remplir son rôle de prédateur du cynips.

Pour plus de renseignements, contactez la Maison du châtaignier à Collobrières : 04 94 36 66 17.

. Texte et illustrations : Julie MAZEAU, animatrice du syndicat des producteurs de Châtaignes du var


À venir dans les Maures et le reste du Var

Tous les lundis de décembre
> 14h30
Fréjus, 2000 d'histoire

Port important de l'empire romain, siège épiscopal depuis la fin de l'antiquité, la ville de Fréjus permet de traverser 2000 ans d'histoire, en découvrant ses monuments phares : l'amphithéatre romain, La Porte des Gaules, la chapelle St François de Paule, La Cathédrale Saint-Léonce et le coeur historique.

À Fréjus
Inscriptions au 04 94 51 83 83



© Office de tourisme Fréjus
 

Vendredi 12 décembre - Gratuit
> 10h30, À vent, à sang ou à eau, les moulins de Grimaud

Histoire, fonctionnement et découverte des dix-sept moulins de la commune.

À Grimaud, RDV au moulin Saint-Roch
Inscription
obligatoire auprès du musée 04 94 43 39 29 ou de l'Office de Tourisme 04 94 55 43 83

Lundis 22 et 29 décembre
> 10h30
Ramatuelle, secrète sur la colline

Lorsque l'on entre dans le village de Ramatuelle par la plaine, on a l'impression de pénétrer dans une place forte comme au temps jadis lorsqu'on attaquait une forteresse ! Impression de vacances ! Nul sarrasin à l'horizon depuis longtemps ! Ramatuelle est une bourgade paisible, tranquille et sans exubérance, entendez : sans excès. Voilà ce que nous vous proposons de découvrir à travers contes et histoires...

À Ramatuelle
Réservations au 04 98 12 64 00



© Office de tourisme Ramatuelle
 
Manifestations

Samedi 6 et dimanche 7 décembre - Gratuit
>
La fête de l'hiver - Journées portes ouvertes au Domaine du Rayol

PLe Domaine du Rayol fête l’arrivée de l’hiver, une saison qui offre au Jardin des Méditerranées des paysages verdoyants, une végétation très dynamique marquée par de spectaculaires floraisons australes et des lumières rasantes.

Au programme : Contes de Noël autour du Monde, visites techniques du Jardinier, ateliers de fabrication de décorations de Noël (pour petits et grands) en matériaux du Jardin, exposition de l’Atelier de peinture du Rayol-Canadel-sur-Mer, exposition « Le pouvoir du feu » de Jordan SZCRUPAK, exposition panneaux sur la biodiversité présente dans les Grands Sites de France®, présentation des Ateliers&Formations 2015, etc…

Et toujours : des visites guidées des jardins, des conseils de jardinage à la Pépinière, des idées cadeaux de Noël à la Librairie des Jardiniers et des saveurs hivernales à déguster au cœur du Jardin, à la terrasse du Café des Jardiniers !

Au Domaine du Rayol
Plus d'informations au 04 98 04 44 00

 
Conférences

Mercredi 10 décembre
> 14h30 Souvenirs d'un jeune agent des Résistants FFC. Plateau de Valensole, printemps été 1944,
par Claude Nicault, ancien agent du BCRA, réseau « Archiduc »

À la Société d'Etudes Scientifiques et Archéologiques de Draguignan - 21 allées d'Azémar
Plus de renseignements au
04 94 68 38 32

 
Expositions 

Jusqu'au 7 décembre
>
'DIS MANIBUS' la mort dans le Var antique
       

À Carqueiranne, 22 avenue Jean Jaurès
Renseignements au
04 94 31 94 24


© Jordan SZCRUPAK

Jusqu'au 31 décembre
>
Le pouvoir du feu

Cette exposition propose une approche paysagère des cycles du feu et vient interroger les dispositifs conventionnels de lutte contre les incendies ainsi que cette culture de l’extinction. Elle met en lumière, de façon objective, la capacité de régénération des milieux méditerranéens après un incendie.

Le feu, véritable menace pour les populations, est pourtant vital pour les écosystèmes méditerranéens et peut même, en termes de paysage, être considéré comme une énergie de passage, une composante dynamique, finalement un outil de projet à la capacité prospective, tel le trait identitaire du caractère de la Méditerranée.

Cette « culture du feu » s’appuyant sur la naturalité des cycles du feu pourrait être l’occasion de repenser l’organisation de nos territoires. De surcroît, soutenant cette idée, nos territoires méditerranéens pourraient-ils enfin supporter une certaine pyro-tolérance ?

Au Domaine du Rayol
Plus d'informations au 04 98 04 44 00


. Document réalisé par Mélanie ROBEAU, chargée de communication du Conservatoire du Patrimoine

INSCRIPTION À LA LETTRE D'INFORMATIONS

Nom :
Prénom :
Email :
Je souhaite