logo Conservatoire du patrimoine

Lettre d'infos
du
Conservatoire du Patrimoine
Octobre 2018

  Lettre septembre 2018   Lettre novembre 2018 
 

Haïku du mois

Claudine MANHES


Automne

Les couleurs d'automne
Se retrouvent dans une seule feuille

Magie des saisons



© C. MANHE
S

Que s'est-il passé en septembre ?

Parution Guide Jeune public 2018 2019
 
Une rentrée riche en nouveautés pour le nouveau guide Jeune public à destination des écoles et des centres de loisirs.

Cette année, nous avons voulu souligner l'importance de l'alimentation comme porte d'entrée à la découverte de la nature. Apprendre à cuisiner selon les saisons, à consommer des aliments sains et faits maison, ne pas gaspiller, découvrir d'où sont issus les ingrédients, sont autant de thèmes d'animation contenus dans la nouvelle section Tous les goûts sont dans la nature.

Parmi les nouveautés de cette année :
- La tartelette de saison (p.31), pour découvrir et déguster les fruits et les légumes locaux et de saison, dont certains peu connus ;
- Le goûter philo des p’tits écolos (p.34), un moment de réflexion et de débat autour de la nature et de ses habitants, suivi d’un goûter ;
- L’Atelier émoticrêpes, un atelier mêlant émotions, cuisine et écologie (p.34) ;
- Le kéfir de fruits, le soda sain (p.35), une alternative saine aux boissons sucrées industrielles.

Comme à l’accoutumée, vous trouverez aussi les quatre autres thèmes : "Le massif des Maures, La nature à portée de main", "L’art et la nature", "Les ressources des hommes au fil des saisons", et "Histoire et Patrimoine".

Pour consulter en ligne le guide d'activités, cliquez ici et téléchargez-le en format PDF. 
Les 14, 15 et 16 septembre derniers se tenait la 4e édition de Dessine-moi une tomate, dans le parc de la chapelle de la Queste, à Grimaud. Dans ce magnifique cadre, le Conservatoire du Patrimoine était présent avec un stand. Le vendredi, nous avons proposé un atelier de couleurs végétales aux écoles en visite à la manifestation. Trois classes de maternelles des écoles du golfe de St-Tropez ont pris plaisir à découvrir qu'avec du chou, du citron et de la cendre, ils pouvaient .... dessiner des tomates !

Un grand merci aux organisateurs, l'association "Je fais ma part" du Golfe de Saint-Tropez , et aux bénévoles de notre association, Gérard,  Brigitte, Pascal et Nicole pour avoir représenté le Conservatoire dans cette manifestation !

Des grandes sections fières de leurs dessins.
Les tomates coloriées avec des encres végétales fabriquées sur place par les enfants.

Le coin des naturalistes

Grive draine 
À cause de sa grande taille, la grive draine, Turdus viscivorus, est facile à différencier des autres grives, plus petites. De plus, elle passe une grande partie de son temps à découvert, en se déplaçant sur le sol en adoptant une posture très rectiligne, tête dressée et queue pointée vers le bas.

Étant migratrice partielle, avec des individus sédentaires et des individus migrateurs, elle est observable dans la région tout le long de l’année. Même si elle a une vie solitaire ou en couple, des rassemblements d’une cinquantaine d’oiseaux sont possibles à la fin de l’été. Cette tendance est aussi observable à la fin de l’hiver, où elle s’associe à des grives mauvis ou litornes.

Espèce plutôt forestière, elle a besoin autant de grands arbres, nécessaires à sa nidification, comme des espaces ouverts à proximité qui lui offrent une bonne vision du terrain et lui permettent une fuite rapide en cas de menace. Ces espaces ouverts peuvent être variés, des prairies et vergers, jusqu’aux tranchés pare-feu. En effet, des études menées dans la subéraie du massif des Maures, montrent qu’elle est favorisée par la création de pare-feux arborés.

Malgré son caractère farouche, elle est tout de même assez belliqueuse. Les couples sont en général assez bagarreurs et défendent leur territoire, notamment les alentours des nids. Ils font face aux intrus même aux rapaces qui osent s’approcher.

Le saviez-vous ? Espèce chassable, son caractère farouche lui permet d’être la moins chassée d'entre les grives. Cependant, commençant sa nidification à la fin du mois de février, elle subit de graves dérangements liés à la fermeture tardive de la chasse.

Vous avez vu cet oiseau ? N’hésitez pas à partager vos observations avec nous sur www.faune-paca.org.
Texte : Andrea FERNANDEZ de la LPO PACA
Dessin : Laura MIRANTE

Chronique historique

Pages retrouvées
Paul Alexis (1847-1901), né à Aix mais devenu parisien, est un romancier naturaliste du « groupe de Médan » et qui fut un intime d'Emile Zola. Pour un motif inconnu - mais peut-être lié à son amitié pour le peintre Paul Signac - il eut l'occasion de séjourner en 1893 au château des Garcinières et en rapporta pour Le Journal une chronique dont voici un extrait.


La vie de château
au pays des Maures

Saint-Tropez d'abord - « un morceau de paradis tombé au bord des flots bleus » a dit je ne sais plus qui – la petite capitale maritime de la région ; 3 500 âmes : des pêcheurs et un tas de vieux capitaines au long cours, en retraite, au milieu des palmiers et des lauriers-roses. À leur aise, riches parfois, les vieux loups de mer, mais pas toujours commodes, se regardant comme des chiens de faïence. N'importe ! Saint-Tropez est fier de sa promenade des Lices, semblable aux allées de Meillant à Marseille, - de sa citadelle bastionnée, mais désormais inutile, - et surtout de la statue du bailli de Suffren campée devant le port, et due à l'initiative de M. Martin de Roquebrune, l'ancien maire, qui a beaucoup fait pour Saint-Tropez. La fête d'inauguration, en 1866, avec toute l'escadre pavoisée, l'amiral, un aide de camp de l'empereur et Alexandre Dumas père, est toujours présente dans les mémoires. Il faut encore signaler le petit port des Calangues, empourpré comme un Claude Lorrain dans le soleil couchant, - et mon ami Paul Signac, devenu propriétaire à Saint-Tropez, parce qu'il y a de quoi peindre sa vie durant ; sans compter que sa flotte, son cinq-tonneaux Olympia et son demi-tonneau Faux-Col y met une délicieuse tache blanche parmi les lourds chalands et les noires tartanes.
Et je ne vous ai rien dit de Saint-Tropez si je ne vous parle des bravades, sorte de procession-mascarade à la fois sacrée et militaire, et de petite guerre aussi, des plus palpitantes, où une fois chaque année, « tromblons » et pistolets brûlent 1 200 kilos de poudre en l'honneur du « saint » et d'une victoire remportée en 1537 par nos marins saint-tropéziens sur les Espagnols. Mais cela se célèbre en mai,... et je ne raconte jamais que ce que j'ai vu.
Dans la vieille église, au dessous du « saint » représenté comme un agréable jeune homme, en bois colorié, avec moustache noire et casque d'or, se trouve un panneau représentant le corps du saint, décapité, étendu sur une barque, entre un chien et un coq. Chargée de cet étrange équipage, la barque, d'après la légende, aborda dans la crique devenue plus tard le port. Là, le chien continua de garder le décapité ; mais le coq prit sa volée et alla s'abattre dix kilomètres plus loin, dans les terres, au milieu d'un champ de lin, où se trouve aujourd'hui Cogolin (coq au lin).
Déjà remarquable par le type pur, la délicieuse coquetterie native de ses jolies filles, et par les étalons de son haras (une succursale de celui de Perpignan), qui d'année en année, arrivent à améliorer la race petite mais nerveuse et vite des « chevaux du golfe », Cogolin n'a pas dit son dernier mot : un mignon chemin de fer, déjà en construction, va le relier directement à Saint-Tropez, et l'avenir est large.
Paul ALEXIS
Le Journal, 13 septembre 1893.
Albert GIRAUD

Appel à photographes

 
Chaque année, nous publions un guide d'activité, imprimé en 13 000 exemplaires, pour faire connaître nos activités et notre musée.

Vu le succès de l'année passée,
nous reproposons un concours photo afin d'illustrer la première de couverture de la brochure 2019. Tout le monde peut envoyer des photos, que vous soyez photographe professionnel ou amateur. Les photos doivent être en HD, titrées, ayant comme thème "La nature du massif des Maures". Date limite d'envoi : dimanche 11 novembre 2018.

Les lots à gagner

La photographie choisie apparaîtra sur la couverture  du guide 2019, avec le nom et le prénom de l'auteur.
Les auteurs des 4 meilleurs clichés seront récompensés par des bons d'inscriptions pour les activités 2018.

Bonne chance !

Envoyez dès maintenant et jusqu'au 11 novembre vos photos à l'adresse cpatcommunication@orange.fr
Plus d'informations auprès de Laura MIRANTE au 04 94 43 08 57

Le site internet du mois

Global Footprint Network, pour ceux qui veulent calculer leur empreinte écologique
Quelle est votre Empreinte Écologique ? De combien de planètes aurions-nous besoin si tout le monde vivait comme vous ? Quel est votre Jour Personnel du Dépassement ?

Pour découvrir votre impact sur cette planète Terre, prenez-vous dix bonnes minutes pour répondre à quinze simples questions sur votre regime alimentaire,  votre logement, vos déplacements, etc.

Des solutions pour vous aider à diminuer votre empreinte sont proposées à la fin du test (en anglais seulement).

C'est parti, je calcule mon empreinte !

L'agenda du Conservatoire

Samedis 6, 20 et 27 octobre
Mercredi 14 novembre

> 14h À la découverte des champignons
, avec Fabien TAMBOLONI, technicien forestier
[Plus d'infos...]

Mercredi 10 octobre - GRATUIT
> 14h Le moulin à vent de l'Adrech, avec Laurent BOUDINOT, chargé du patrimoine
[Plus d'infos...]
 
Samedi 13 et dimanche 14 octobre
> Stage pierre sèche, avec Alain BOUVARD, murailler formateur

[Plus d'infos...]
Mercredi 17 octobre
> 14h Atelier cosmétiques naturels "Les plantes médicinales pour les bébés et enfants", avec Charlotte MAES, herbaliste

[Plus d'infos...]
 Dimanche 21 à 10h et dimanche 28 octobre à 14h - GRATUIT
> Marrons et châtaigniers,
avec Didier ROUX
[Plus d'infos...]

Dimanche 21 à 14h et dimanche 28 octobre à 10h - GRATUIT
> Baies et autres ressources du maquis,
avec Romaric IZZO
[Plus d'infos...]

Jeudi 25 octobre
> 14h Sur les traces des animaux
, avec Romaric IZZO, traqueur, survivaliste
[Plus d'infos...]


Mercredi 24 octobre
> 14h GRATUIT -
Le conservatoire de figuiers de Miremer, avec Laurent BOUDINOT, chargé du patrimoine
[Plus d'infos...]

> 10h pour familles - Le fabricant de couleurs, avec Laura MIRANTE, fabricante de couleurs
[Plus d'infos...]

Mardi 30 octobre
> 9h30 Le village médiéval du Fort-Freinet
, avec Laurent BOUDINOT, chargé du patrimoine
[Plus d'infos...]

À venir dans les Maures et le reste du Var

Conférences 
Mercredi 10 octobre
>  18h30 Comment retrouver un ancêtre de la grande guerre dans les archives,
par M. DELANNOY, militaire réserviste et auteur.
Aux Arcs, espace J.-C. Hugony, Boulevard Gambetta
Plus d'infos au 04 94 47 56 70
Mercredi 10 octobre
>  17h Les Ecoles de Toulon et de Paris autour du peintre Olive Tamari : de Montparnasse au mont Faron
, par T. SIFFRE, écrivan et président de l'Association des Amis d'Olive Tamari.
À Draguignan, Société d'études scientifiques, 21 allée d'Azémar
Plus de renseignements au 04 94 68 38 32
Mercredi 10 octobre
>  18h La migration des oiseaux,
par N. CHARDON de la Ligue de Protection des oiseaux - LPO PACA.
À La Londe-les-Maures, salle Cassin, rue Aristide Perrin
Plus d'infos au 04 94 01 53 10
Les Jeudis de l'histoire, à 17h, par M. BOEMARE, professeur d'histoire.
> 11 octobre
Comment l'Italie est devenue fasciste 1919-25 ?
> 18 octobre L'Ere victorienne, l'apogée de la Grande Bretagne 1837-1901
>
25 octobre Talleyrand : le "diable boiteux" ou le service de la France ?

Au Rayol-Canadel-sur-Mer, salle des associations, mairie, Place Joseph Guidicelli
Plus d'infos auprès de l'Office de Tourisme au 04 94 05 65 69 ou ici
Samedi 27 octobre
>  19h L’Espace au secours de la Méditerranée menacée,
par J. BLAMONT, professeur émérite de la cité Paris 4 Marie Curie et membre de l'Académie des Sciences, proposée par les Amis de la Chapelle Saint-Jean.
À La Garde-Freinet, chapelle Saint Jean 
Plus d'infos auprès de l'Office de Tourisme au  04 94 56 04 93
Manifestation
Samedi 6 octobre et dimanche 7 octobre
> Gondwana, la fête des plantes méditerranéennes - Expédition au Chili


Au coeur du Jardin des Méditerranées, des pépiniéristes spécialisés proposeront à la vente leurs plus beaux spécimens de plantes méditerranéennes.

Plusieurs conférences rythmeront le weekend, qui sera riche en animations : causeries avec les pépiniéristes et les jardiniers, conseils de jardinage, ateliers tous public, visites guidées du jardin, Librairie des Jardiniers.


Le Conservatoire du Patrimoine tiendra un stand tout au long du week-end, venez nous rencontrer !

         > Télécharger le programme complet <


Au Rayol-Canadel-sur-Mer, Domaine du Rayol, Le Jardin des Méditerranées, Avenue des Belges
Plus d'informations
au 04 98 04 44 00 ou ici





Samedi 13 octobre
>
10h Colloque international “Or blanc”, dans le cadre de la fête de la science 2018.

La neige, la glace, le sel, mais aussi le gypse, le plâtre, le riz, le kaolin, la porcelaine, le salpêtre, les fontes émaillées, etc.

Les communications auront lieu de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. Elles seront offertes au tout public dans la mesure des places disponibles puisque ce sera en salle.

Le colloque sera accompagné, toute la journée, d’un atelier sur la confection traditionnelle de la chaux et de la visite guidée de fours à chaux et à cade.

En parallèle, un marché blanc sera organisé par la Commune de Rocbaron.

      
     > ICI LE PROGRAMME DETAILLE <

À Rocbaron, au Domaine de la Verrerie
Plus d'infos auprès de l'ASER au 04 94 72 84 75 ou ici
Expositions

Jusq'au 28 décembre
Us et coutumes au fil du Moyen-âge

Cette exposition est proposée par Cécile Douel. Elle présente des objets insolites et répond à des questions sur la vie au moyen- âge : comment allumer le feu ? Boire quand on n'a pas de verre ? Se laver avec des plantes ?

Cette exposition est agrémentée de contes et ateliers. Pendant les vacances scolaires, des ateliers sont organisés sur inscription auprès de l'Espace archéologique.

À Cavalaire-sur-Mer, Espace Archéologique Municipal, 50 Rond Point Saint Exupéry, Maison de la Mer
Plus d'infos au 04 94 01 92 18
 
 
Du 11 octobre au 15 mars 2019 
>
En voiture ! Vivre avec l'automobile. XIXe - XXIe siècles

Inventée à la fin du XIXe siècle, l’automobile a profondément renouvelé et façonné notre environnement et nos modes de vie. Dans le Var, traversé par de grands axes de circulation, elle est intimement liée au développement du tourisme et de la mobilité, à l’aménagement du territoire et à la passion sportive. C’est aussi le fléau de la pollution, des embouteillages, des accidents. Entre passé et avenir, liberté et contrainte, haine, passion ou nostalgie, les Archives départementales proposent de (re)découvrir son histoire et ses usages à travers un itinéraire balisé de documents inédits, objets et témoignages.

À Draguignan, Archives départementales, 660 Boulevard John Kennedy
Plus d'infos au 04 83 95 83 32

  Document réalisé par Laura MIRANTE, chargée de communication du Conservatoire du Patrimoine
Vous recevez cette newsletter car vous êtes inscrit(e) à la liste de diffusion du Conservatoire du Patrimoine..
Pour vous désabonner, cliquez ici.


Conservatoire du Patrimoine - Chapelle Saint-Jean - 83680 LA GARDE-FREINET
Tél : 04 94 43 08 57 - Mail : cpatfreinet@orange.fr