Lettre d'infos
mai 2014

 

Que s'est-il passé en avril ?

La troisième journée d'intervention du petit collectif de mise en valeur du site de Miremer s'est déroulée le 26 avril dernier. Le collectif s'est bien agrandi depuis la première journée du mois de février. Il comptait ce jour 13 personnes, toutes très motivées et enthousiastes dans leur actions de mise en valeur du site.

En début de matinée, après une boisson chaude, les participants ont défini, sous les directives d'Alain Bouvard, les actions à mener pour cette nouvelle journée. Leurs objectifs d'intervention consistaient en quatre actions :

- Le débroussaillage, le désherbage et le nettoyage des bancaou du verger et des sentiers d'accès, menés par Marc, Pascal et Alain;

- La coupe des genêts et des épineux et la taille des arbres présents sur les sentiers de Miremer, menées par Stéphane, Louis et François-Xavier;
Débroussaillage du verger

L'entretien des portails
- Le déronçage et la remise en état des murs et des murets en pierres sèches, menés par Valérie, Christine, Léa, Gaspard et Virginie;

- Le vernissage des trois portails d'accès, précédemment réparés par Alain, effectué par Valérie et Christine.

C'est avec une grande satisfaction qu'ils ont réalisé la totalité de ces interventions sur la journée grâce à une répartition et une alternance des différentes tâches.

En fin de journée, un état des lieux du site a été fait afin de définir avec Alain Bouvard les actions futures à réaliser pour la prochaine journée, le 17 mai.

Ces actions consisteront principalement en la récolte de pierres pour la mise en oeuvre d'une voûte en surplomb de l'édifice électrique et la finalisation de l'habillage en pierres sèches de cet édifice et du poteau électrique.

Elles s'accompagneront d'autres actions ponctuelles comme la réfection de murs de soubassement ou de murets en pierres sèches et de nouveaux débroussaillages, désherbages et nettoyages des terrasses du verger et des sentiers d'accès.
Pause-déjeuner au soleil
Et c'est avec grand plaisir que les membres du collectif accueilleront toute personne désireuse de se lancer dans cette aventure ! Vous pouvez pour cela contacter Alain BOUVARD (l.arp@hotmail.fr).

. Texte : François-Xavier MARTINETTI

 

La dernière colonie d’abeilles encore vivante, installée en juin 2012 au rucher de Blay (avec cinq autres), n’a pas survécu au dernier hiver, ni aux assauts de frelons qui ont fini par en venir à bout. Lorsqu’on tente de chercher les raisons qui ont conduit à cet échec, on constate que les années 2012 et 2013, selon les apiculteurs, ont été de « mauvaises » années qui n’ont pas été favorables aux abeilles.

De plus, nous avons installé trop tardivement les essaims : au mois de juin, à la veille de l’été, période où la flore se raréfie considérablement dans notre région. La difficulté a encore été accrue par la ruche elle-même, car les paquets d’abeilles ont été placés dans des bruscs, nos ruches traditionnelles faites d’un fût en liège muni d’un simple croisillon central ; c’est à dire qu’il leur a fallu bâtir entièrement les rayons de cire qui allaient abriter nourriture et couvain.

Forts de cette expérience, nous allons renouveler l’opération au cours du mois de mai avec l’installation de cinq essaims provenant, comme la fois précédente, du Conservatoire de l’abeille noir de Porquerolles.

Le rucher sera prêt à les accueillir : un mur de protection a été élevé dans l’angle sud-ouest pour empêcher l’intrusion de sangliers ; le site a été nettoyé et les ruches préparées à l’arrivée de nouvelles locataires.


Le mur de protection dans l'angle sud-ouest

. Texte et illustration : Laurent BOUDINOT

 

Le coin des naturalistes

Le frelon a pattes jaunes

Découverte du frelon à la Garde Freinet: C’est en posant des pièges sélectifs autour du rucher de Blay que les apiculteurs intervenant sur les « bruscs » (ruches en liège) constatent en automne 2013 la présence du frelon asiatique appelé « frelon à pattes jaunes ». Le « Vespa Velutina » est une grosse guêpe (hyménoptère) de la famille des Vespidae, du genre Vespa.

Découverte confirmée par Jean-Yves PEREZ (Apiculteur professionnel, gestionnaire du Conservatoire de l’abeille noire au rucher expérimental de Porquerolles).

Résidence
: La reine a une durée de vie d’un an et fonde sa colonie dès le printemps jusqu’au mois d’août en construisant un nid de cellulose mâchée en hauteur ou au ras du sol, parfois dans les habitations. Ce nid mesure jusqu’à 1 m et peut contenir 1500 à 8000 individus. L’hiver venu, le nid est abandonné et les femelles futures reines s’abritent dans la terre pour ressortir au printemps et fonder une nouvelle colonie.

piège à frelon
Piège spécial posé sur la falaise sud devant le rucher. C'est un piège sélectif qui va attirer l'espèce asiatique invasive "frelon jaune" qui participe au déclin des colonies d'abeilles déjà fragilisées. Pesticides, OGM, champs  magnétiques, pollution atmosphérique ...sont les premiers désignés.


 


















Quelques spécimens asiatiques (en haut) et européens (en bas) Il ne faut pas tenter seul de se débarrasser d'un nid de frelons gênant, il faut appeler les spécialistes protégés par une combinaison spécifique ou le syndicat apicole.
 

Alimentation : Elle dépend de la période de l’année. Le frelon a besoin de glucides au début du printemps, puis de protéïnes pour développer la colonie. Les insectes lui procurent ces besoins (pucerons, chenilles, fourmis, papillons) et c’est en été et à l’automne où les provisions se raréfient qu’il met la pression sur les abeilles. (ITSAP mars 2013) Il sait se positionner en vol statique devant les ruches et saisir les abeilles avec ses longues pattes, décimant une ruche très rapidement (15 jours). C’est un péril pour l’entomofaune.

Risques pour l’homme
 : Tant qu’il n’est pas à proximité du nid, l’homme ne sera pas attaqué. En revanche la piqûre de cet hyménoptère peut causer des complications médicales fatales comme un choc respiratoire entrainant la mort : œdème de Quincke ou choc anaphylactique.

Donc prévention et conduite en cas de piqûre : Ne jamais s’approcher d’un nid de frelon et le signaler aussitôt aux pompiers, au G.D.S.A  (Site : www.gdsa83.fr) -  Si l’on est piqué il faut aussitôt approcher de la plaie une source de chaleur : cigarette allumée ou flamme car le venin sera détruit (thermolabile) et appeler les secours d’urgence…. - Pour toute autre information sur la conduite à tenir contacter : le G.D.S.A. (Groupement de Défense Sanitaire Apicole du Var)

 

Lutte contre le frelon asiatique Vespa velutina
ITSAP
Page web : http://www.itsap.asso.fr/travaux/lu...
Page référencée le 8/09/2013

Fiche de signalement d’individus ou de nids de frelon asiatique
Page web : http://inpn.mnhn.fr/espece/signalem...
Page référencée le 8/09/2013

Comment empêcher le frelon de faire son miel des abeilles
Dossier INRA par Patricia Léveillé
Page web : http://www.inra.fr/Grand-public/Res...
Page référencée le 7/05/2013

Vespa velutina Lepeletier, 1836
Frelon à pattes jaunes, frelon asiatique

Inventaire National du Patrimoine Naturel
Page web : http://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/433589

. Apiculteurs ouvriers du rucher de Blay : Cathy, Marc, Ilian (asso Bleu Sauvage Méd)
Texte et illustrations : Cathy DE LOPEZ, apicultrice amateure


L'agenda du Conservatoire


Pour tous renseignements et réservations : 04 94 43 08 57
 

 
Mercredi 14 mai
> 10h Le Pape des escargots, avec Fabien TAMBOLONI, pape des escargots

[Plus d'infos...]
Pape des escargots
 
Balades

Vendredi 9 mai
> 15h
Découverte de La Garde-Freinet,
avec Paul PREIRE, provençaliste gardois

[Plus d'infos...]


Mercredis 14 et 28
mai
> 14h Au coeur de la ruche, avec Denis HUIN, naturaliste, et Patrick FANCHON, apiculteur

[Plus d'infos...]


Samedi 17 mai
> 10h
Plantes comestibles et médicinales,
avec Fabien TAMBOLONI, technicien forestier et naturaliste

[Plus d'infos...]


Samedi 31 mai
> 11h L'âne au fil des saisons, avec Verrietta PELISSON, accompagnatrice équestre

[Plus d'infos...]


Plantes comestibles Visite village Au coeur de la ruche
 
Samedi 31 mai et dimanche 1er juin
> Stage pierre sèche, avec Alain BOUVARD, éducateur technique spécialisé en métiers du bâtiment

[Plus d'infos...]
 


Pour tous renseignements et réservations : 04 94 43 08 57

À venir dans les Maures et le reste du Var

Dimanche 11 mai - Gratuit
> 9h30,
À la découverte des anciennes mines

Randonnée à Mazaugues, à la découverte de la géologie de la bauxite, et la découverte des anciennes mines de la commune. Randonnée animée par le géologue Michel Salvi. Randonnée à la journée de 9km.

Plus d'informations

À Mazaugues
Inscriptions au 04 94 86 19 63 - contact@museedesgueulesrouges.fr

Jeudi 15 mai - Gratuit
> 10h30,
Le vallon du Pont des Fées, un lieu riche de nature et de patrimoine

Découverte du vallon sous l'aspect naturaliste et historique.

À Grimaud, rdv au moulin Saint-Roch
Réservation obligatoire auprès du musée 04 94 43 39 29 ou de l'Office de Tourisme 04 94 55 43 83

 
Manifestations

Jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 mai
>
Fête de la plaine des Maures

Manifestation organisée par Ethique Environnement, avec la participation du collectif de la plaine des Maures.

Voir le programme complet

Au Cannet des Maures, Salle du Recoux
Renseignements :
Paul Garcia - 06 37 33 20 23 - paul.garcia04@laposte.net

Samedi 17 et dimanche 18 mai
>
After the storm

Vernissage de l'exposition les samedi et dimanche de 11h30 à 20h30, sur réservation.

La plupart des œuvres ici présentées, émanent d’arbres ayant succombé aux tempêtes qui ont dévasté la France depuis 1999. L’artiste part de troncs segmentés, de branches délaissées qu’il creuse, évide, en suivant les cernes annuels de croissance. À de la masse, de l’inertie, se substitue un vide qui dévoile l’énergie nécessaire à la croissance de l’arbre sur un certain nombre d’années. Le résultat esthétique opère comme un apaisement, renouvèle notre regard sur l’arbre. De facto, sur notre rapport à l’environnement. D’autant que pour Daniel Van de Velde, il y a œuvre lorsque le tronc segmenté et évidé entre dans un rapport de cohérence et de symbiose avec l’espace d’accueil.

À Bargemon, les œuvres, réalisées aussi bien pour l’intérieur que pour l’extérieur, viendront flirter avec l’architecture, le jardin à tel point qu’on les croirait installées là de toute éternité.

À Bargemon
Renseignements au 04 94 76 64 06

 

Samedi 24 et dimanche 25 mai
>
Festival de la nature

Dixième festival, sur le thème " Géobiodiversité du massif des Maures".

Voir le programme complet

À Collobrières
Renseignements au 04 94
48 08 00

Samedi 31 mai et dimanche 1er juin
>
Rendez-vous aux jardins

Les enfants sont à l’honneur au Domaine du Rayol avec deux activités spécialement dédiées aux familles : « Les pieds dans l’eau » pour les 4-12 ans et « Les mains dans la terre » pour les 6-12 ans.

À l’occasion de ces Rendez-vous aux Jardins, le Domaine du Rayol vous propose également une visite guidée « découverte » du Jardin des Méditerranées samedi 31 mai et dimanche 1er juin à 10h30 et 14h30.

Activités « Les pieds dans l’eau » et « Les mains dans la terre » sur réservation.

Voir le programme complet

Au Domain du Rayol
Inscriptions au
04 98 04 44 00

 

Jeudi 22 mai
> 17h30,
Riez, entre Haut-Empire et Antiquité Tardive, renaissance d'un groupe cathédral antique
Par Philippe BORGARD
, archéologue.

Centre archéologique du Var - 14 boulevard Bazeilles
Pour plus de renseignements : 04 94
41 04 35

 

. Document réalisé par Mélanie ROBEAU, chargée de communication du Conservatoire du Patrimoine

INSCRIPTION À LA LETTRE D'INFO

Nom :
Prénom :
Email :
Je souhaite